Maison

Comment garder la fraicheur lorsqu’on aménage des combles perdus ?

Aménager des combles perdus est une autre possibilité sur laquelle réfléchir pour obtenir d’autres m2 habitables, que ce soit en vue d’une revente de maison ou pour y habiter à plusieurs. Cela implique une considération plus accrue en ce qui concerne le confort thermique et la santé. Le rafraichissement continue des combles aménagés est un aspect crucial. Pourquoi et comment le préserver ?

Aménagement de combles perdus et confort thermique : raisons et principes

Les combles perdus ou aménagés sont les principales zones de déperdition thermique d’une maison pendant l’hiver. Plus ou moins 30% de la chaleur émise par les différents dispositifs de chauffage de l’intérieur s’échappe vers le toit. A l’inverse, en étant constamment sous le coup des rayons solaires, la toiture est aussi la principale issue via laquelle la chaleur extérieure influe sur la température d’intérieur en été.

D’où la nécessité d’y installer un dispositif climatique astucieux, dans le cadre d’un aménagement des combles perdus. Cela se base globalement sur l’étanchéité à l’air, mais également par une bonne qualité d’aération.

Rafraichissement et aménagement de combles perdus : les solutions

Pour rafraichir les combles aménagés, on pense généralement à la climatisation. Il convient néanmoins d’adopter les modèles de climatiseurs qui consomment le minimum d’énergie, pour une utilisation sur le moyen et le long terme. On peut également utiliser un ventilateur pour brasser l’air intérieur des combles en été. Ce sont néanmoins des solutions limitées et dispendieuses qui ne servent qu’à limiter les conséquences d’un dispositif de confort thermique peu efficace. Il convient donc d’agir directement sur cette cause, au lieu de dépenser de l’énergie pour rafraîchir la pièce. En matière d’aménagement de combles perdus en l’occurrence, il s’agit de bloquer l’issue de la chaleur.

Les bonnes pratiques en matière de travaux d’aménagement de combles perdus

Pour garantir un aménagement de combles perdus parfait, l’isolation est l’un des principaux aspects à regarder de près. Il s’agit d’empêcher la déperdition de chaleur, mais aussi d’empêcher la chaleur extérieure d’entrer à l’inverse. Quelques principes régissent l’isolation thermique des maisons. En l’occurrence, pour les combles perdus, il faut au minimum une résistance thermique R de 4 m².K/W s’il est aménagé. Mais pour un maximum de confort, il faut aller jusqu’à 6 m².K/W. Pour obtenir ces valeurs, il suffit de faire le bon choix d’isolants tant au niveau de leur nature que de leur épaisseur. Les laines minérales (roche, verre) sont les plus utilisées à cause de leur bon rapport qualité-prix. Découvrez davantage de solutions sur https://capcombles.com/.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.